Enceinte? Vous avez besoin d'aide? : conseil, test de grossesse, pilule du lendemain, avortement, IVG, adoption.
France

Ma fille adolescente est enceinte

Lorsque la nouvelle tombe et que vous apprenez que votre fille est enceinte, il est possible que vous ressentiez une grande déception ou que cela provoque en vous un choc. Vous avez probablement l’impression que le monde autour de vous est en train de s’écrouler ou alors vous avez honte… Ne paniquez pas, vos sentiments sont normaux !

Comment gérer mes émotions? C’est mon pire cauchemar!

Nous vous conseillons de ne pas vous isoler, mais d’en parler à une personne de confiance. Peut-être connaissez-vous quelqu’un ayant déjà vécu une expérience similaire et qui s’en est bien sorti? Pour pouvoir aider votre fille efficacement il est très important que vous preniez particulièrement soin de vous. N’hésitez pas à vous faire aider et à rechercher du soutien.

Que dire à ma fille?

Essayez de comprendre qu’elle doit faire face à une situation très difficile. Il est possible qu’en ce moment elle ne sache plus quoi faire et qu’elle se sente complètement perdue. Essayez un instant de vous mettre à sa place! Comment le vivriez-vous?
Montrez-lui que vous l’aimez quoi qu’il arrive.
Il se peut qu’elle ne le sache pas et qu’en ce moment elle ait particulièrement besoin de l’entendre. Dans ce moment précis, il est préférable de n’accuser personne.
Soyez disposée à l’écouter et à respecter ses émotions, car votre fille est certainement dans la confusion pour l’instant. Vous pouvez aussi en parler à votre famille et à vos proches afin qu’ils puissent également la soutenir dans cette période difficile, si elle vous le demande.

Elle a moins de 16 ans! Peut-elle avoir recours à une IVG?

Si vous voulez que votre fille ait recours à une IVG, il est important que vous compreniez pleinement de quoi il s’agit, non pas pour prendre des décisions à sa place, mais pour l’aider à faire le meilleur choix possible. Vous devez savoir qu’un avortement n’est pas un acte bénin, et que sur certaines personnes, cela va avoir d’importantes répercussions. Habituellement, les jeunes filles de moins de 16 ans ne peuvent pas recevoir de soins médicaux sans votre accord. Mais dans le cas d’une IVG, si le médecin estime qu’elle est capable de comprendre sa situation, ils peuvent le faire sans votre accord. Il semble pourtant qu’il soit préférable que les parents se sentent concernés et s’impliquent dans les décisions importantes que doivent prendre leurs enfants.

Et pour ses études?

Être enceinte n’implique pas obligatoirement l’abandon des études. Le gouvernement est très clair sur le fait qu’une grossesse ne peut, en aucun cas, exclure une adolescente de son école. En fait, l’objectif de nos autorités, va dans le sens de l’éducation de votre fille et de son évolution. Il se peut cependant qu’un professeur considère que l’école ne soit plus un environnement approprié pour une adolescente enceinte. Dans ce cas, les parents, les responsables d’établissement, le conseiller principal d’éducation et l’élève doivent décider de la meilleure voie à suivre.
Il peut aussi arriver qu’une jeune fille soit plus motivée pour ses études qu’avant sa grossesse, celle-ci lui ayant apporté de la maturité.

Témoignage d’une maman

Ne perdez pas espoir ni pour vous-même, ni pour votre fille. Ce qui a semblé être une situation sans espoir au début a finalement abouti ! Ça n’a pas toujours été facile, mais ça en a valu la peine. Maintenant, j’ai une très bonne relation avec ma fille et ma petite fille. Je suis tellement fière d’elles!

Ecrit par

L'auteur n'a ajouté aucune information concernant son profil.
Articles similaires
© Copyright - S2V